La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Définitions

Activité physique : tous les mouvements corporels produits par la contraction des muscles squelettiques entraînant une augmentation de la dépense énergétique au-dessus de la dépense de repos. Elle comprend tous les mouvements de la vie quotidienne, y compris ceux effectués lors des activités de travail, de déplacement, domestiques ou de loisirs.

Activité physique adaptée (décret 20 12 2016) : pratique dans un contexte d'activité du quotidien, de loisir, de sport ou d’exercices programmés, des mouvements corporels produits par les muscles squelettiques, basée sur les aptitudes et les motivations des personnes ayant des besoins spécifiques qui les empêchent de pratiquer dans des conditions ordinaires. 

Sport  : toutes formes d'activités physiques qui, à travers une participation organisée ou non, ont pour objectif l'expression ou l'amélioration de la condition physique et psychique, le développement des relations sociales ou l'obtention de résultats en compétition de tous niveaux [1].

Sédentarité : Il est maintenant largement recommandé de distinguer les activités sédentaires des activités d’intensité légère et à distinguer leurs effets respectifs sur la santé [2]. Une confusion persiste encore entre ces termes d’inactivité et sédentarité :
L’inactivité caractérise un niveau insuffisant d’activité physique d’intensité modérée à élevée, ne permettant pas d’atteindre le seuil d’activité physique recommandé de 30 minutes d’AP d’intensité modérée, au moins 5 fois par semaine ou de 25 minutes d’AP intensité élevée au moins 3 jours par semaine pour les adultes. Pour les enfants et les adolescents, le seuil recommandé est de 60 minutes d’AP d’intensité modérée par jour.
La sédentarité ou "comportement sédentaire" est définie comme une situation d’éveil caractérisée par une dépense énergétique inférieure ou égale à la dépense de repos en position assise ou allongée (1,6 MET) : déplacements en véhicule automobile, position assise sans activité autre, ou à regarder la télévision, la lecture ou l’écriture en position assise, le travail de bureau sur ordinateur, toutes les activités réalisées au repos en position allongée (lire, écrire, converser par téléphone, etc.) [3].

MET ou Equivalent métabolique (Metabolic Equivalent Task) : unité indexant la dépense énergétique lors de la tâche considérée sur la dépense énergétique de repos [3]

- activités sédentaires < 1,6 MET ;

- 1,6 MET ≤ activités de faible intensité < 3 METs ;

- 3 METs ≤ activités d’intensité modérée < 6 METs ;

- 6 METs ≤ activités d’intensité élevée < 9 METs ;

- activités d’intensité très élevée ≥ 9 METs.

Santé  : La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité [4]

      Définitions Onaps Définitions Onaps



[1] Charte européenne du sport révisée en 2001. Conseil de l'Europe, Comité des Ministres 

[2] Pate et al., 2008

[3] ANSES, 2016

[4] Préambule à la Constitution de l'Organisation mondiale de la Santé, adopté par la Conférence internationale sur la Santé en 1946

 


Partager via un média social

Recensement des dispositifs sport sur ordonnance

L’Onaps et le Pôle ressource national Sport Santé Bien-Être ont réalisé conjointement en octobre 2017 une publication autour du décret « Sport sur ordonnance », faisant la synthèse des éléments législatifs, administratifs et politiques, apportant des éléments sur les ALD et présentant quelques expériences menées sur les territoires.
Dans la lignée de cette publication, et suite aux recommandations issues d’un rapport conjoint entre l’Inspection générale des affaires sociales et de l’Inspection générale de la jeunesse et des sports en vue de l’élaboration d’une stratégie nationale du sport-santé, il a été décidé de poursuivre le recensement des dispositifs et d’entamer le recueil des éléments d’évaluation mis en place localement.
En partenariat avec le réseau des villes sport santé sur ordonnance du réseau français des villes OMS, ce questionnaire a ainsi été élaboré afin de recueillir les informations nécessaires pour répondre à cet objectif et alimenter une base de données nationale. Il s’adresse à tout porteur d’un projet « sport sur ordonnance ».
Nous vous remercions par avance pour votre collaboration. Une réponse à ce questionnaire est attendue avant le 20 septembre.

Cliquez ici pour accéder au questionnaire. 

Promotion et prescription de l’activité physique : attitudes et pratiques des médecins généralistes des Pays de la Loire

Posté le 22/06/2016

L'Observatoire Régional de Santé des Pays de la Loire a publié les résultats de l'enquête qui s'est déroulée de décembre 2014 à avril 2015 auprès de 437 médecins généralistes dans les Pays de la Loire, à propos de leurs attitudes et pratiques quant à la promotion et la prescription d'activité physique. L'enquête révèle que les praticiens se sentent extrêmement concernés par cette question puisque la quasi-totalité estime qu'ils doivent encourager leurs patients dans la pratique d'une activité physique et aborder ce sujet régulièrement avec eux.

À lire dans son intégralité en cliquant ici.