La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux :

logo twitterlogo twitter@onaps_officiel

logo linkedinlogo linkedin LinkedIn

 You Tube

Comment la période de confinement du COVID-19 a-t-elle affecté notre niveau d'activité physique et nos comportements sédentaires? Méthodologie et premiers résultats de l'enquête nationale française Onaps

Comment la période de confinement du COVID-19 a-t-elle affecté notre niveau d'activité physique et nos comportements sédentaires? Méthodologie et premiers résultats de l'enquête nationale française Onaps

Posté le 16/02/2021

Notre observatoire a mené une enquête nationale visant à évaluer les effets potentiels du confinement sur le niveau d’activité physique et les comportements sédentaires de la population. Le premier article scientifique est disponible.

Contexte: L’Observatoire national de l’activité physique et des comportements sédentaires a mené une enquête nationale visant à évaluer les effets potentiels du confinement sur le niveau d’activité physique et les comportements sédentaires de la population.

Méthodes: En étroite collaboration avec le ministère français des Sports et un comité d'experts sélectionné, 3 questionnaires différents portant sur 3 populations de sous-groupes ont été inclus dans l'enquête: (1) enfants, (2) adolescents et (3) adultes.

Résultats: Quarante-deux pour cent des enfants, 58,7% des adolescents, 36,4% des adultes et 39,2% des personnes âgées avaient des niveaux d'activité physique réduits. En particulier, les pratiques de transport actif et d'endurance ont montré une diminution significative, tandis que les activités domestiques, de renforcement musculaire et de flexibilité ont augmenté. Le temps assis et le temps d'écran ont augmenté, respectivement, chez 36,3% et 62,0% des enfants, 25,5% et 69,0% chez les adolescents, 24,6% et 41,0% chez les adultes et 36,1% et 32,1% chez les personnes âgées.

Conclusion: La période de confinement du COVID-19 a conduit à d'importantes modifications des comportements de mouvement individuels à tous les âges, favorisant notamment une diminution de l'activité physique et une sédentarité accrue. Ces résultats suggèrent que les auteurs doivent informer et encourager les gens à maintenir et à améliorer leurs activités physiques et à changer leurs habitudes de sédentarité pendant la période post-confinement et pendant la période d'un futur confinement potentiel.

Découvrir l'article

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?