La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux :

logo twitterlogo twitter@onaps_officiel

You Tube

Ressources bibliographiques

Quand écran rime avec troubles du langage chez l’enfant

Regarder un écran (télévision, ordinateur, tablette, jeux vidéo, smartphone, etc.) est un comportement le plus souvent sédentaire qui a un impact sur la santé des individus, et en particulier des enfants. En plus des conséquences liées au temps passé assis, c’est une source de fatigue cognitive qui complexifie les tâches d’apprentissage pendant la journée.


Une étude récente* a évalué chez les enfants âgés de 3 à 6 ans le lien entre l’exposition aux écrans le matin avant d’aller à l’école et le développement de troubles primaires du langage (allant du simple retard de langage aux troubles spécifiques plus sévères du développement du langage).


L’étude montre que ces enfants ont trois fois plus de risques de présenter des troubles du langage. Le risque est multiplié par six dans le cas où l’enfant discute rarement, ou jamais, du contenu des écrans avec ses parents.
L’étude montre ainsi qu’en plus de la précocité de l’exposition aux écrans et de la durée, le moment de la journée où l’enfant est exposé a un impact sur sa santé, tout comme le fait de ne pas discuter du contenu des écrans avec ses parents.
L’Onaps rappelle qu’il est recommandé d’éviter l’exposition aux écrans pour les moins de 2 ans, et de la limiter à 1h par jour pour les enfants de moins de 6 ans, notamment le matin avant d’aller à l’école et le soir avant d’aller se coucher.
Les professionnels de santé et de la petite enfance ont un rôle majeur à jouer dans la prévention en informant les parents sur les risques encourus. Un échange entre parents et enfants apparaît par ailleurs nécessaire au sujet du contenu des écrans.


* Collet M. et al., L’exposition aux écrans chez les jeunes enfants est-elle à l’origine de l’apparition de troubles primaires du langage ? Une étude cas-témoins en Ille-et-Vilaine, 2019

Ressources bibliographiques

Cette page vous propose des éléments d’aides pour bénéficier d'informations récentes en lien avec l'activité physique et la sédentarité. 

 

Université d'été en francophone en santé publique 2018

L’UFR Santé de Besançon, l’Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne Franche-Comté, l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), Santé publique France et leurs partenaires ont organisé la 15ème édition de l'université d'été du 01 au 06 juillet 2018 à Besançon. 

A cette occasion l'Onaps, la DRDJSCS Bourgogne-Franche-Comté, l'ASEPT Franche-Comté/Bourgogne, le PRN Sport Santé Bien-Être, la DRDJSCS AURA et l'Ireps Bourgogne-Franche-Comté ont animé un module « activité physique et santé » et ont réalisé une bibliographie que vous pouvez consulter ici.

 

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?