La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 Colloque de l'Onaps et du PRN2SBE  

12/01/2018, Dijon 

Save the date !   

Consacré à l'activité physique et à la sédentarité chez les seniors

Définitions

Activité physique : tous les mouvements corporels produits par la contraction des muscles squelettiques entraînant une augmentation de la dépense énergétique au-dessus de la dépense de repos. Elle comprend tous les mouvements de la vie quotidienne, y compris ceux effectués lors des activités de travail, de déplacement, domestiques ou de loisirs.

Sport : sous-ensemble de l’activité physique, spécialisé et organisé, consistant en une activité revêtant la forme d’exercices et/ou de compétitions, facilitées par les organisations sportives.

Sédentarité : Il est maintenant largement recommandé de distinguer les activités sédentaires des activités d’intensité légère et à distinguer leurs effets respectifs sur la santé[1]. Une confusion persiste encore entre ces termes d’inactivité et sédentarité :
L’inactivité caractérise un niveau insuffisant d’activité physique d’intensité modérée à élevée, ne permettant pas d’atteindre le seuil d’activité physique recommandé de 30 minutes d’AP d’intensité modérée, au moins 5 fois par semaine ou de 25 minutes d’AP intensité élevée au moins 3 jours par semaine pour les adultes. Pour les enfants et les adolescents, le seuil recommandé est de 60 minutes d’AP d’intensité modérée par jour.
La sédentarité ou "comportement sédentaire" est définie comme une situation d’éveil caractérisée par une dépense énergétique inférieure ou égale à la dépense de repos en position assise ou allongée (1,6 MET) : déplacements en véhicule automobile, position assise sans activité autre, ou à regarder la télévision, la lecture ou l’écriture en position assise, le travail de bureau sur ordinateur, toutes les activités réalisées au repos en position allongée (lire, écrire, converser par téléphone, etc.)[2].

MET ou Equivalent métabolique (Metabolic Equivalent Task) : unité indexant la dépense énergétique lors de la tâche considérée sur la dépense énergétique de repos [2]

- activités sédentaires < 1,6 MET ;

- 1,6 MET ≤ activités de faible intensité < 3 METs ;

- 3 METs ≤ activités d’intensité modérée < 6 METs ;

- 6 METs ≤ activités d’intensité élevée < 9 METs ;

- activités d’intensité très élevée ≥ 9 METs.

Santé : La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité[3]

      Définitions Onaps Définitions Onaps



[1] Pate et al., 2008

[2] ANSES, 2016

[3] Préambule à la Constitution de l'Organisation mondiale de la Santé, adopté par la Conférence internationale sur la Santé en 1946

 


Partager via un média social

L'Ademe publie une étude d'évaluation sur les services vélos

Posté le 13/04/2017

Cette nouvelle étude réalisée pour le compte de l’ADEME par INDDIGO, a pour objectif de mieux connaitre l'ensemble des services développés autour du vélo (locations de vélos, systèmes d'aides à l'achat, vélos-écoles, ateliers d’auto-réparation...) et de comprendre les usages de ces services ainsi que les usagers.

L'étude se découpe en 5 éléments : 

- un rapport de diagnostic qui comprend la caractérisation des services étudiés et les recommandations opérationnelles,
- 5 cahiers techniques dans lesquels se trouve l'analyse des enquêtes auprès des usagers des services,
- une synthèse des résultats de l'enquête
- des infographies sur les principaux enseignements de l'étude.

Le rapport est en accès libre ici.

Nouvelles connaissance sur l'activité physique et les patients atteints d'un cancer

Posté le 11/04/2017

"Bénéfices de l'activité physique pendant et après cancer, des connaissances scientifiques aux repères pratiques" : l'INCA et e-cancer.fr proposent un état des lieux et des connaissances des différents effets à attendre de l’activité physique et de la réduction de la sédentarité pour les patients atteints de cancer. Le rapport revient d'abord sur les définitions et concepts, aborde ensuite la problématique de la fatigue et du déconditionnement physique des patients puis analyse les bénéfices de l'activité physique. Enfin il propose un focus sur l'adhésion des patients à l'activité physique et les freins et éléments facilitateurs inhérents à cette initiative. 

Ce rapport de 210 pages est à découvrir ici.

Enquête québécoise sur la santé de la population

Posté le 07/03/2017

La nouvelle enquête de l'Institut national de santé publique du Québec sur la santé de la population et son niveau détaillé d'activité physique est disponible. 

Établie à partir des données obtenues avec le questionnaire de l’Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP), 2014- 2015, le document s'articule autour de trois parties. La première définie la codification du questionnaire, la seconde liste les critères de classification des répondants et la dernière présente les algorithmes de classification des répondants.

L'enquête est téléchargeable depuis ce lien.

Sport sur ordonnance : explications

Posté le 28/02/2017

François Carré, professeur en physiologie cardiovasculaire au CHU de Rennes et membre du Comité scientifique de l'Onaps, a participé à une conférence le 12 janvier abordant le thème du sport sur ordonnance et le rôle du médecin traitant dans la cadre de la nouvelle loi sur la santé.

Retrouvez son intervention ici.

Forum européen 2016: coeur, exercice et prévention

Posté le 23/02/2017

Lors du Forum Européen qui s'est tenu en mars 2016 à Paris, Frédérique Claudot a réalisé une interview de Martine Duclos, présidente du Comité scientifique de l'Onaps, au sujet du sport sur ordonnance.

Quelles sont les modalités de la loi ? Qui est concerné ? Quid de la responsabilité des médecins ? des clubs sportifs ? 

Réponse en image ci dessous.