La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux :

logo twitterlogo twitter@onaps_officiel

You Tube

Quand écran rime avec troubles du langage chez l’enfant

Regarder un écran (télévision, ordinateur, tablette, jeux vidéo, smartphone, etc.) est un comportement le plus souvent sédentaire qui a un impact sur la santé des individus, et en particulier des enfants. En plus des conséquences liées au temps passé assis, c’est une source de fatigue cognitive qui complexifie les tâches d’apprentissage pendant la journée.


Une étude récente* a évalué chez les enfants âgés de 3 à 6 ans le lien entre l’exposition aux écrans le matin avant d’aller à l’école et le développement de troubles primaires du langage (allant du simple retard de langage aux troubles spécifiques plus sévères du développement du langage).


L’étude montre que ces enfants ont trois fois plus de risques de présenter des troubles du langage. Le risque est multiplié par six dans le cas où l’enfant discute rarement, ou jamais, du contenu des écrans avec ses parents.
L’étude montre ainsi qu’en plus de la précocité de l’exposition aux écrans et de la durée, le moment de la journée où l’enfant est exposé a un impact sur sa santé, tout comme le fait de ne pas discuter du contenu des écrans avec ses parents.
L’Onaps rappelle qu’il est recommandé d’éviter l’exposition aux écrans pour les moins de 2 ans, et de la limiter à 1h par jour pour les enfants de moins de 6 ans, notamment le matin avant d’aller à l’école et le soir avant d’aller se coucher.
Les professionnels de santé et de la petite enfance ont un rôle majeur à jouer dans la prévention en informant les parents sur les risques encourus. Un échange entre parents et enfants apparaît par ailleurs nécessaire au sujet du contenu des écrans.


* Collet M. et al., L’exposition aux écrans chez les jeunes enfants est-elle à l’origine de l’apparition de troubles primaires du langage ? Une étude cas-témoins en Ille-et-Vilaine, 2019

Veille documentaire

L'accès du plus grand nombre à la pratique d’activités physiques et sportives

Posté le 28/08/2018

Rédigé par Muriel Hurtis et Françoise Sauvageot, ce rapport répond à une saisine gouvernementale dont l’objectif est d’augmenter de 3 millions (+ 10 %) le nombre de personnes pratiquant une activité physique et sportive (APS) d’ici à 2024, pour tous les publics sur tous les territoires, en particulier ceux en situation de carence.

Le rapport fait 17 propositions déclinées en 5 axes :

  • Mobiliser la population et co construire un projet sportif de territoire ;
  • Favoriser le développement de la pratique d’activités physiques et sportives à l’école et dans l’enseignement supérieur ;
  • Remédier aux principales insuffisances en matière d’équipements sportifs et améliorer leur utilisation ;
  • Conforter l’accompagnement à tous les ages de la vie, prévoir des stratégies renforcées pour certains publics et miser sur la formation ;
  • Renforcer la prise en compte durable des pratiques d’APS sans l’urbanisme et la gestion de l’espace public.

Rendez-vous ici pour consulter le rapport.

Nouvelle étude du GoPA !

Posté le 25/06/2018

L’Observatoire mondial de l’activité physique, GoPA!, a été créé pour surveiller l’activité physique dans le monde entier. Une de leur première mission a été de développer des profils d’activité physique spécifiques à chaque pays, dans un format standardisé, les " country cards ", pour résumer les données recueillies. Entre 2014 et 2015, GoPA! a ainsi collecté des informations sur 217 pays. 
Récemment, GoPA! a mené une étude pour évaluer l'utilisation des " country cards" et élaborer des recommandations pour la promotion de l'activité physique pour chaque pays partenaires.

Retrouvez les résultats de l'étude ici.

L'OMS lance un plan d’action mondial pour l’activité physique

Posté le 14/06/2018

Crédit image : OMSCrédit image : OMS

Élaboré en consultation avec les gouvernements et les principales parties prenantes dans différents secteurs (santé, sports, transports, urbanisme, société civile, universités et secteur privé) , le nouveau plan d'action mondial de l'OMS,  Plan d’action mondial pour l’activité physique et la santé 2018-2030 : des personnes plus actives pour un monde plus sain, se veut être un document cadre pour des mesures politiques efficaces et réalisables, afin d'accroître l'activité physique à tous les niveaux.
Le plan d’action montre comment les pays pourraient, d’ici à 2030, réduire l’inactivité physique de 15% chez l’adulte et chez l’adolescent. Il recommande d’engager des mesures notamment sur l'amélioration des environnements, et de permettre aux personnes de tout âge, quelles que soient leurs capacités, de pratiquer davantage la marche, le vélo, les activités sportives, les loisirs actifs.

 

Étude européenne sur la sédentarité - Attitude Prévention

Posté le 04/06/2018

La dernière étude de l'association Attitude Prévention menée par Harris Interactive dans 8 pays d'Europe, avait pour objectif d’évaluer le niveau de sédentarité des Européens, leur niveau de connaissance de ses méfaits pour la santé mais également d'en savoir plus sur leurs pratiques des activités physiques ou sportives et l'influence des infrastructures dédiées à cela. Il ressort que les Européens passent en moyenne 7h26 assis par jour et seuls 28 % d'entre eux savent que la sédentarité a une incidence sur différents risques de santé.

 Consultez ici tous les résultats de l'étude.

Activité physique et hypertension artérielle

Posté le 17/05/2018

A l'occasion de la journée mondiale contre l'hypertension il convient de rappeler qu' un milliard de personnes en souffrent dans le monde. 
La Société française d’hypertension artérielle (SFHTA) et la Haute Autorité de Santé (HAS) ont rédigé une fiche mémo et élaboré un algorithme afin d’aider et améliorer la prise en charge du patient adulte hypertendu. Il est également question des mesures hygiéno-diététiques, dont la pratique d'une activité physique régulière et adaptée au patient. 

Plus d'informations ici . 

 

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?