La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 Colloque de l'Onaps et du PRN2SBE  

16/01/2018, Dijon 

Save the date !   

Consacré à l'activité physique et à la sédentarité

chez les seniors

Définitions

Activité physique : tous les mouvements corporels produits par la contraction des muscles squelettiques entraînant une augmentation de la dépense énergétique au-dessus de la dépense de repos. Elle comprend tous les mouvements de la vie quotidienne, y compris ceux effectués lors des activités de travail, de déplacement, domestiques ou de loisirs.

Activité physique adaptée (décret 20 12 2016) : pratique dans un contexte d'activité du quotidien, de loisir, de sport ou d’exercices programmés, des mouvements corporels produits par les muscles squelettiques, basée sur les aptitudes et les motivations des personnes ayant des besoins spécifiques qui les empêchent de pratiquer dans des conditions ordinaires. 

Sport : toutes formes d'activités physiques qui, à travers une participation organisée ou non, ont pour objectif l'expression ou l'amélioration de la condition physique et psychique, le développement des relations sociales ou l'obtention de résultats en compétition de tous niveaux [1].

Sédentarité : Il est maintenant largement recommandé de distinguer les activités sédentaires des activités d’intensité légère et à distinguer leurs effets respectifs sur la santé [2]. Une confusion persiste encore entre ces termes d’inactivité et sédentarité :
L’inactivité caractérise un niveau insuffisant d’activité physique d’intensité modérée à élevée, ne permettant pas d’atteindre le seuil d’activité physique recommandé de 30 minutes d’AP d’intensité modérée, au moins 5 fois par semaine ou de 25 minutes d’AP intensité élevée au moins 3 jours par semaine pour les adultes. Pour les enfants et les adolescents, le seuil recommandé est de 60 minutes d’AP d’intensité modérée par jour.
La sédentarité ou "comportement sédentaire" est définie comme une situation d’éveil caractérisée par une dépense énergétique inférieure ou égale à la dépense de repos en position assise ou allongée (1,6 MET) : déplacements en véhicule automobile, position assise sans activité autre, ou à regarder la télévision, la lecture ou l’écriture en position assise, le travail de bureau sur ordinateur, toutes les activités réalisées au repos en position allongée (lire, écrire, converser par téléphone, etc.) [3].

MET ou Equivalent métabolique (Metabolic Equivalent Task) : unité indexant la dépense énergétique lors de la tâche considérée sur la dépense énergétique de repos [3]

- activités sédentaires < 1,6 MET ;

- 1,6 MET ≤ activités de faible intensité < 3 METs ;

- 3 METs ≤ activités d’intensité modérée < 6 METs ;

- 6 METs ≤ activités d’intensité élevée < 9 METs ;

- activités d’intensité très élevée ≥ 9 METs.

Santé : La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité [4]

      Définitions Onaps Définitions Onaps



[1] Charte européenne du sport révisée en 2001. Conseil de l'Europe, Comité des Ministres 

[2] Pate et al., 2008

[3] ANSES, 2016

[4] Préambule à la Constitution de l'Organisation mondiale de la Santé, adopté par la Conférence internationale sur la Santé en 1946

 


Partager via un média social

Premier bilan pour la sport sur ordonnance dans le Cantal

Posté le 08/08/2017

Le programme mis en place par les Haute-Terres communauté à Murat en janvier, (voir le sport santé gagne le Cantal), a fait un premier bilan d'étape avec les participants. Tous saluent les bénéfices du programme sur leur santé et également leur vie sociale.

Crédit : Journal La Montagne édition du 03/08/2017Crédit : Journal La Montagne édition du 03/08/2017

The Lancet oncology : prévention du cancer

Posté le 27/07/2017

The Lancet Oncology, a publié une série d'articles sur la prévention du cancer et les liens avec le mode de vie. Cinq éléments dont l'activité physique, le régime alimentaire et le rôle des données et de la médecine prédictive sont passés à la loupe.

Les articles sont disponibles ici.

Surpoids et activité physique dans les quartiers populaires : le poids des inégalités sociales de santé

Posté le 21/07/2017

La première journée d'étude était consacrée à la présentation et à la discussion d'un travail de synthèse sur les résultats récents de l'épidémiologie sociale et de la sociologie quantitative sur la relation surpoids et précarité.

Cette deuxième journée d’étude portera sur "Surpoids et activité physique dans les quartiers populaires : le poids des inégalités sociales de santé". Elle se tiendra le 19 septembre 2017 à la maison inter-universitaire des sciences de l'homme-Alsace, à Strasbourg.  Martine Duclos, participera à la journée en abordant "L’activité physique, un enjeu pour la santé".

Toutes les informations ici.

INCA 3 : Evolution des habitudes et modes de consommation, de nouveaux enjeux en matière de sécurité sanitaire et de nutrition

Posté le 20/07/2017

Crédit image : AnsesCrédit image : Anses

L'Anses a publié les résultats de sa troisième étude, Inca 3, sur les consommations et habitudes alimentaires des Français. 
Ainsi nous consommons en moyenne 2,9 kg d'aliments chaque jour, soit environ 2200 kcal, avec une distinction entre les hommes et les femmes sur le choix des aliments. 

Les femmes privilégient généralement les yaourts et fromages blancs, les compotes, la volaille et les soupes, les hommes sont plutôt amateurs de fromages, de viandes, de charcuteries, de pommes de terre et de crèmes dessert. Dans l'ensemble, les produits transformés sont très présents dans la cuisine de la population, ainsi que les compléments alimentaires et le sel.

Côté activité physique et sédentarité, là encore les habitudes peuvent être améliorées : 63% des adultes pratiquent au moins 150 minutes par semaine d'activité physique comme recommandé par l'OMS. 

Télécharger le rapport ici.

Sédentarité : les retraités plus actifs que les travailleurs

Posté le 17/07/2017

La journaliste Pauline Fréour, reprend les conclusions d'une étude écossaise : les retraités sont plus actifs que les travailleurs !
Plus de 14 000 participants ont indiqué le temps passé assis au cours d'une journée et les raisons pendant deux ans. Cliquez ici pour consulter l'étude.
A cette occasion, la journaliste a interrogé les professeurs Martine Duclos et François Carré, membres du Comité scientifique de l'Onaps. Pour François Carré «Il faut favoriser la prévention sur le lieu de travail», Martine Duclos constate qu' « avant, l’activité physique baissait à l’adolescence. Désormais, des études nord-américaines montrent qu’elle chute dès 7 ans ».

Retrouvez l'article en intégralité ici.