La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Retrouvez les interviews, les photos et les actes du colloque " Vieillir en santé " de l'Onaps et du PRN Sport Santé Bien-Etre

Définitions

Activité physique : tous les mouvements corporels produits par la contraction des muscles squelettiques entraînant une augmentation de la dépense énergétique au-dessus de la dépense de repos. Elle comprend tous les mouvements de la vie quotidienne, y compris ceux effectués lors des activités de travail, de déplacement, domestiques ou de loisirs.

Activité physique adaptée (décret 20 12 2016) : pratique dans un contexte d'activité du quotidien, de loisir, de sport ou d’exercices programmés, des mouvements corporels produits par les muscles squelettiques, basée sur les aptitudes et les motivations des personnes ayant des besoins spécifiques qui les empêchent de pratiquer dans des conditions ordinaires. 

Sport : toutes formes d'activités physiques qui, à travers une participation organisée ou non, ont pour objectif l'expression ou l'amélioration de la condition physique et psychique, le développement des relations sociales ou l'obtention de résultats en compétition de tous niveaux [1].

Sédentarité : Il est maintenant largement recommandé de distinguer les activités sédentaires des activités d’intensité légère et à distinguer leurs effets respectifs sur la santé [2]. Une confusion persiste encore entre ces termes d’inactivité et sédentarité :
L’inactivité caractérise un niveau insuffisant d’activité physique d’intensité modérée à élevée, ne permettant pas d’atteindre le seuil d’activité physique recommandé de 30 minutes d’AP d’intensité modérée, au moins 5 fois par semaine ou de 25 minutes d’AP intensité élevée au moins 3 jours par semaine pour les adultes. Pour les enfants et les adolescents, le seuil recommandé est de 60 minutes d’AP d’intensité modérée par jour.
La sédentarité ou "comportement sédentaire" est définie comme une situation d’éveil caractérisée par une dépense énergétique inférieure ou égale à la dépense de repos en position assise ou allongée (1,6 MET) : déplacements en véhicule automobile, position assise sans activité autre, ou à regarder la télévision, la lecture ou l’écriture en position assise, le travail de bureau sur ordinateur, toutes les activités réalisées au repos en position allongée (lire, écrire, converser par téléphone, etc.) [3].

MET ou Equivalent métabolique (Metabolic Equivalent Task) : unité indexant la dépense énergétique lors de la tâche considérée sur la dépense énergétique de repos [3]

- activités sédentaires < 1,6 MET ;

- 1,6 MET ≤ activités de faible intensité < 3 METs ;

- 3 METs ≤ activités d’intensité modérée < 6 METs ;

- 6 METs ≤ activités d’intensité élevée < 9 METs ;

- activités d’intensité très élevée ≥ 9 METs.

Santé : La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité [4]

      Définitions Onaps Définitions Onaps



[1] Charte européenne du sport révisée en 2001. Conseil de l'Europe, Comité des Ministres 

[2] Pate et al., 2008

[3] ANSES, 2016

[4] Préambule à la Constitution de l'Organisation mondiale de la Santé, adopté par la Conférence internationale sur la Santé en 1946

 


Partager via un média social

Rencontres CAPAS-Cité

Posté le 20/04/2018

L’Université de Pau et des Pays de l'Adour (département STAPS) et la Mairie de Tarbes organisent une journée d’étude sur le thème de l’activité physique dans les quartiers prioritaires. Cette journée aura lieu le 8 juin à Tarbes.
Elle est destinée à toute personne intéressée par le sujet et plus spécifiquement à tous les acteurs au contact des quartiers prioritaires : travailleurs sociaux, professionnels de la santé et du sport, pouvoirs publics, bénévoles, chercheurs et étudiants dans le domaine des activités physiques et du médico-social.
L'Onaps interviendra au cours de la journée pour présenter un état des lieux de l'activité physique et de la sédentarité dans les quartiers.

Pour vous inscrire suivez le lien: https://capas-c.eu/fr/  

Nouvelle publication pour l'Onaps : Un pour tous et tout ce qui bouge

Posté le 17/04/2018

Notre nouvelle ligne de publication baptisée " Un pour tous et tout ce qui bouge " valorise des actions et études portant sur la promotion de l’activité physique et la réduction de la sédentarité. À travers le témoignage des différents acteurs, cette publication permettra d’entrevoir la diversité des dynamiques sur le territoire national, les différents publics ciblés, et l’aspect souvent multi-dimensionnel des interventions (nutrition, suivi psychologique, aide au retour à l’emploi, etc.).
Le premier numéro met en lumière le travail du CSCS Léo Lagrange de Colombelles sur la promotion de l'activité physique en mission locale.


Découvrez le document ici !

Dans le Cantal, du sport adapté au monde rural

Posté le 16/04/2018

Les journalistes du magazine "Malades de sport" sont allés dans le Cantal rencontrer les encadrants d'un programme sport santé sur ordonnance, auquel sont associés le professeur Martine Duclos et l'Onaps.

Retrouvez la présentation du programme ici

 

Crédit : Léa DALL’AGLIO & Vincent GUERRIER, Malades de sport, édition du 06/12/2017Crédit : Léa DALL’AGLIO & Vincent GUERRIER, Malades de sport, édition du 06/12/2017

Evaluation des actions menées en matière d’activité physique et sportive à des fins de santé

Posté le 13/04/2018

Le rapport co-rédigé par l'IGAS et IGJS s’inscrit dans la démarche de promotion de l’activité physique engagée par le gouvernement. Il constitue une base de travail pour lever les freins au développement de l’activité physique à des fins de prévention primaire mais aussi comme thérapeutique non-médicamenteuse.
Les auteurs du rapport ont recensé de nombreuses initiatives à des fins de promotion de l'APS mises en place grâce à la mobilisation de nombreux acteurs (l’Etat, les collectivités locales, les associations sportives, les mutuelles...) 
Ils insistent aussi sur le rôle primordial de l’activité physique en matière de santé et préconisent un recensement et une visibilité améliorée de l’offre d’activités physiques en lien avec le sport sur ordonnance. 

L'Onaps est reconnu comme un des acteurs principaux qui "intervient depuis une période récente en matière de ressources et d’expertise".

Consultez le rapport ici

Eurobaromètre sur le sport et l'activité physique

Posté le 13/04/2018

Crédit image : European CommissionCrédit image : European CommissionPrès de 30 000 citoyens de l'UE appartenant à différentes catégories sociales et démographiques ont été interrogés pour cette nouvelle édition de l'enquête sur le sport et l'activité physique commandée par la Commission Européenne. 
Il en ressort que :
- 40% des Européens pratiquent un sport ou une APS au moins une fois par semaine, dont 7% régulièrement,
- les niveaux de pratique n'ont pas beaucoup évolué depuis 2013 (date de la dernière enquête), 
- la proportion de ceux qui ne pratiquent pas d'APS ou de sport est passée de 42% à 46%.

Globalement, dans l'UE, les hommes pratiquent des activités physiques ou sportives plus souvent que les femmes. Cette disparité est particulièrement marquée chez les 15-24 ans. 
La pratique d'une APS est également moins répandue chez les personnes ayant un faible niveau d'éducation et chez les personnes ayant des difficultés financières.
Les bons élèves, avec une proportion de personnes pratiquent une APS régulièrement ou avec une certaine régularité, sont la Finlande (69%), la Suède (67%) et le Danemark (63%). 

Pour prendre connaissance de l'étude, cliquez ici.